Décoration

Choisir le meilleur carrelage pour sa cuisine

Pour qualifier un bon carrelage de cuisine, on ne se base pas uniquement sur le style ou l’apparence. Il y a également le côté technique comme la certification UPEC, le format des carreaux et la pose. Une fois ce côté-là maîtrisé, on pourra faire preuve de créativité en s’inspirant des plus originaux des carrelages.

Une bonne mise en œuvre, garante de la pérennité du carrelage

La cuisine, on le sait, est devenue le lieu convivial par excellence au même titre que le salon. La différence, c’est qu’elle est beaucoup plus sujette aux agressions diverses, car c’est aussi un lieu de travail. Le côté technique s’avère alors important.

Alors, une nécessité s’impose avant tout, notamment en ce qui concerne le format et la pose des carreaux. Il faut faire appel à un spécialiste. La question ci-après mérite donc une réponse claire : où trouver un carreleur professionnel ? Il faut ensuite que le carrelage soit certifié NF avec un classement UPEC. En voici la signification :

  • Il est important que votre carrelage résiste à l’usure (U)
  • Si c’est le plan de travail ou le sol qui est revêtu de carreaux, la résistance au poinçonnement doit être assurée (P)
  • L’étanchéité ou le bon comportement face à l’eau et à l’humidité est indispensable (E)
  • Les crasses et taches produites par les différents produits basiques ou acides ne doivent pas affecter le carrelage (C).

Quelques variantes de style –tendance et originalité au rendez-vous

Du calepinage aussi varié que la couleur des carreaux procurera une touche de féminité au carrelage d’une vaste cuisine. Pour que l’ensemble déploie mieux son charme, optez pour la faïence émaillée comme matière.

Sinon, on s’inspire des célèbres dalles de Mettlach du XIXe siècle. Choisissez donc des carreaux en grès, tantôt émaillé, tantôt porcelainé, et usez de créativité à la pose. Les carreaux à motifs peuvent se combiner, tout comme les couleurs. Le résultat est un patchwork revêtant la façade et un côté du mur. On aime le prolongement de cette bande du côté du mur sur le plan de travail, puis sur le sol.

Une cuisine sobre et classique demande une touche d’originalité. La crédence est l’élément idéal à carreler. Choisissez des carreaux à motifs bien prononcés, mais de la même couleur que l’ensemble de la pièce. Le carrelage en mosaïque rendra votre cuisine plus chic.

La personnalisation est votre atout ? Vous n’êtes pas non plus novice en pose de carreaux ? Appliquez votre talent sur un mur de votre cuisine. Procurez-vous de ces carreaux vendus à l’unité. Faites une ébauche de votre décor mural. La tendance est à l’assortiment du noir, du gris et du blanc.

Pour les jeunes occupants d’une maison dont la cuisine est revêtue de carrelage tout blanc, que faire ? – Vous trouverez sur le marché d’amusantes vignettes pop que vous appliquerez sur le mur ou sur la crédence. Prenez le soin d’observer une certaine distance entre deux vignettes. Coup de peps garanti !

Pour un style industriel réussi, optez pour du carrelage imitant une plaque métallique oxydée pour la crédence. On peut revêtir un carrelage existant avec ce genre de carreau mince doté d’un maillage au dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *