Travaux

Remplacement d’une toiture en hiver : quid de la faisabilité de l’opération ?

Des situations exceptionnelles peuvent vous obliger à refaire votre toit pendant la période d’hiver. Dans un tel cas, il faut obligatoirement recourir à des couvreurs professionnels qui disposent des compétences et des matériels requis pour la réalisation de cette opération délicate.

Pour quelles raisons une toiture peut-elle fuir ?

Il faut tout d’abord préciser avant de commencer qu’il est recommandé de vérifier une fois par an au moins l’état de sa toiture. Vous pouvez le faire vous-même tout comme vous pouvez faire appel à un professionnel en toiture tel que cet artisan couvreur dans les Bouches-du-Rhône. La vérification du toit normalement doit intervenir avant la saison froide, principalement si votre toiture est âgée de plus de 5 ans. La vérification avant l’hiver se traduit par le contrôle de l’étanchéité des fixations et des sorties de toit, le contrôle de l’état de la gouttière. Dans le cas où cela est nécessaire, il vous faudra également nettoyer les noues.

Malgré ces dispositions, il se peut que votre toit fuie toujours en hiver. Cette infiltration de l’eau s’explique avant tout par le phénomène qu’on appelle redoux, qui est un réchauffement du climat et entrainant la fonte des neiges. L’endommagement des solins est l’une des causes les plus fréquentes de la fuite du toit en hiver. Une fois abimés, ces derniers entraînent l’inefficacité des joints d’étanchéité des aérateurs et des cheminées. Il se peut également que votre isolation soit défaillante ou que votre système d’évacuation d’eau soit bouché. Dans certains cas, l’eau de neige peut se frayer un passage à la suite d’un soulèvement des clous. 

Quelles possibilités vous sont offertes en cas de fuite pendant l’hiver ?

Dans le cas où votre toiture fuit pendant l’hiver, vous devez obligatoirement recourir aux services d’un couvreur professionnel pour évaluer l’étendue des dégâts. Faire confiance à un professionnel vous est indispensable dans la mesure où la sécurité de l’opérateur requiert une expérience supplémentaire, lors de travaux de réfection en hiver.  

Avant de faire appel à celui-ci toutefois, procédez à la vérification des combles si vous pouvez y accéder. C’est une des astuces les plus efficaces pour trouver le point d’origine de l’infiltration, sans que vous ayez besoin de sortir dans le froid. Procédez par étape. Contrôlez les jonctions, les évents et bien d’autres.

Les couvreurs sont unanimes sur un point : le temps idéal pour réparer une toiture est un temps calme et sec tout en étant chaud. En effet, certains matériaux réagissent différemment selon que vous les travaillez pendant la période chaude ou la période froide. Le froid peut également influer sur la qualité de la prestation fournie par le couvreur.

Des alternatives à réparation intégrale en période froide

Tout d’abord, votre couvreur peut procéder à l’installation de barrages de glaces. À l’aide de câbles chauffant, les barrages de glaces permettent d’enlever régulièrement la neige sur votre toiture de manière à ce que la couverture ne s’abîme pas davantage. L’installation de ce barrage de glace n’est toutefois recommandée que si vous disposez d’une toiture plate. En cas d’urgence avérée, l’opérateur peut fabriquer des rigoles en faisant fondre la glace avec de l’eau chaude. Cette solution est plus adaptée que de recourir à une hache.

Dans le cas où vous avez des fuites mineures, le couvreur peut utiliser des produits spécifiques. Ces derniers peuvent être, soit le remplissage de joint, soit le calfeutrage.

Rappelez-vous que la réparation d’une toiture pendant l’hiver accroit considérablement les risques d’accident. Le toit devient plus glissant et la couche de neige peut recouvrir un puits de lumière. Pour ne pas vous blesser, confiez toujours la réparation de votre structure à un expert.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *